Isabelle SZLACHTA, une âme d’artiste

5 avril, 2011

Ce matin…

Classé sous Des instants...,Eclats de mots,Poèmes — Isabelle @ 11:53

 

 

Ce matin, les abeilles se sont glissées entières au creux des bouches rondes et sucrées des fleurs nouvelles.

Elles sortent étourdies de ce don, comme je sors de cette nuit serrée dans tes bras…

 

Ce matin... dans Des instants... 31_12_10

©Isabelle Szlachta, extrait des suites des « Brassées de braises »

5 juin, 2008

OBSCURE REVELATION

Classé sous Acryliques sur toile,Eclats de mots,Poèmes — Isabelle @ 23:29

Un souvenir jeté sur la mémoire

Comme une brassée de sel

Comme une poignée de sable lancée sur la banquise

Comme ces mots offerts à tes yeux clairs

Comme tes yeux clairs au milieu de la nuit noire…

(Extrait des Brassées de braises, Ed La Bruyère, I. Szlachta, 2005)

OBSCURE REVELATION dans Acryliques sur toile 101_ob10

©Isabelle Szlachta, acrylique sur toile, juin 2008, disponible

7 février, 2008

A TOUS VENTS

Classé sous Aquarelles,Eclats de mots,Poèmes — Isabelle @ 19:31

 

 

Les notes de piano tombent en pluie fine, et les nuages filent. Ciel breton et ses grosses masses d’une infinité de gris, inimitables… Mon esprit se love dans ces gris là-haut, dans ces formes douces, fortes, opaques et lourdes en leurs centres et auréolées d’or sur leur pourtour. Février…

Les longues ailes fines des goélands démèlent les échevaux noués de l’hiver et peignent le ciel de promesses légères. Puiser dans le sol la paix nécessaire au ciel. Pour voir loin devant. Au delà des horizons. Loin…. vers demain.

 

 

A TOUS VENTS dans Aquarelles 33_a_t10

©Isabelle Szlachta, aquarelle, 2001, disponible

28 octobre, 2007

LE CIEL S’EST NOYE

Classé sous Eclats de mots,Photographies,Poèmes — Isabelle @ 20:01

LE CIEL S'EST NOYE dans Eclats de mots toi10

© Texte et photo Isabelle Szlachta, « Des brassées de braises », ed La Bruyère

 

25 octobre, 2007

REPOS

Classé sous Dessins,Eclats de mots,Poèmes — Isabelle @ 23:37

La solitude, toujours, revient dans les mêmes traces. Silencieuse, gravée sur notre histoire, comme pour mieux appréhender le monde. Un long repos sous une terre gelée. Une petite mort. Avant l’heure. Cette solitude se glisse, dans les mêmes empreintes, dans les mêmes couleurs, les mêmes lumières, de toile en toile, de mot en mot.

Toujours les mêmes notes. Le même parcours intérieur. Le même voyage.

REPOS dans Dessins expo2011

© Dessin décembre 2003 et texte Isabelle Szlachta, décembre 2004, des Brassées de braises, ed La Bruyère, Paris

 

 

3 octobre, 2007

PENOMBRE

Classé sous Des instants...,Eclats de mots,Photographies,Poèmes — Isabelle @ 16:30

 

 

Je ne sais pas ce que j’attends mais j’attends… La pénombre du soir donne une belle couleur à cette attente. Quand la nuit est assez là pour entourer le bruyant de feutre doux, alors, je cueille dignement la lumière et je la glisse, de toute douceur, de toute clarté, sur du papier… J’attends ces instants là, majestueux, ce vacarme fracassant du silence de la nuit qui vient éclabousser ma palette d’une multitude de sons accumulés. Raccourci entre le coeur et la couleur. Entre les sons et les formes. Sans s’encombrer de mots.

Sans fioritures inutiles.

 

  PENOMBRE dans Des instants... aout_210

 

© Photo et texte Isabelle Szlachta, extrait des « Brassées de braises »

1 octobre, 2007

DU CIEL BLEU ET DES REGARDS

Classé sous Dessins,Eclats de mots,Poèmes — Isabelle @ 12:54

Dans notre histoire, il n’y a rien que du ciel bleu.

Du ciel bleu et des regards.

Clairs et transparents.

Vivants contre des heures mortes.

Des regards qui prennent tout leur temps parce qu’ils ont tout leur temps.

Des regards limpides et empourprés qui s’égarent.

Des regards arrondis.

Des regards de l’aube.

Des regards qui m’enlèvent, au bout d’un battement de cil ou deux.

Des regards frissonnants.

Des regards patients.

Des regards de pluie.

Des regards sacrés.

Qui recouvrent tout sur leur passage.

Des regards glacés qui annoncent et garantissent le retour du printemps.

Dans notre histoire, il n’y a plus de ciel, plus de bleu, que des diamants…

DU CIEL BLEU ET DES REGARDS dans Dessins expo2010

©Dessin et texte Isabelle Szlachta, extrait des « brassées de braises », éditions La Bruyère

27 septembre, 2007

AUTOMNE

Classé sous Eclats de mots,Poèmes — Isabelle @ 23:25

La vie s’est endormie, comme voilée par un fin tissu qui apporte le rêve au coeur de la douceur des couettes.

Même les oiseaux se sont tus, repus d’avoir trop usé leurs ailes à assainir l’air du temps.

Que l’automne vous soit, à chacun, doux comme la douceur des couettes, et parfumé comme les châtaignes grillées…

AUTOMNE dans Eclats de mots 500010

© Photo et Texte « Des brassées de braises », Isabelle Szlachta

silvia-hohl |
Les Deux Dimensions... |
NoirLettre NoirMort RougeSang |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | arts multi facettes multi c...
| Les archives secrètes de Ve...
| la croac en image