Isabelle SZLACHTA, une âme d’artiste

27 septembre, 2007

AUTOMNE

Classé sous Eclats de mots,Poèmes — Isabelle @ 23:25

La vie s’est endormie, comme voilée par un fin tissu qui apporte le rêve au coeur de la douceur des couettes.

Même les oiseaux se sont tus, repus d’avoir trop usé leurs ailes à assainir l’air du temps.

Que l’automne vous soit, à chacun, doux comme la douceur des couettes, et parfumé comme les châtaignes grillées…

AUTOMNE dans Eclats de mots 500010

© Photo et Texte « Des brassées de braises », Isabelle Szlachta

10 Réponses à “AUTOMNE”

  1. lezardsdhiver dit :

    AHHHHHHHHHH, j’adore les chataignes grillees, quand j’etais petit on allait les faire au jardin avec mon Popa, avec la poelle pleine de trous, et apres on les frottait dans les mains pour les eplucher toutes chaudes…..
    Que le temps passe, ca doit faire une eternite que j’en ai plus manges….
    on appelait ca les moundaï (c’est du phonetique) en patois plus ou moins piemontais……
    Gros bisous

  2. Isabelle dit :

    J’adore ça aussi les châtaignes grillées…. J’en ai le parfum qui me chatouille les narines. Là où j’habitais, dans le Nord de la France, des marchands ambulants en vendaient dans des cornets de papier journal en criant « chauds les marrons chauds »….
    Quand là haut, l’hiver vous pinçait les doigts de ses dents aiguisées, c’était un plaisir que de tenir ce cornet tout chaud contre soi…
    Avec un verre de vin rouge, un bon Cabernet….un délice!! Quand tu veux Fabre!

  3. Juan dit :

    En ce moment l’automne à une odeur de noix fraiche. Chaque jour nous en ramassons. Avec du pain ou du framage c’est génial..
    Je prends la brassée de baisers qui m’est destinée et je vais me coucher avec, elle me servira d’oreiller.

    Bonne nuit Isa !

    Dernière publication sur Iwazaru 言わざる : 64-143

  4. lezardsdhiver dit :

    Ben dans le Var j’habitais au pied des Maures grand pays de la chataigne, d’ailleurs le week end du 3et 4 octobre c’est le tournoi de judo des chataignes au Luc en pce lol
    Alles un bonne castagnade…hummmmmmm
    Bisous

  5. SweetAngel dit :

    La ville a revêtu sa parure d’automne,
    Sa cuirasse de cuivre et ses crêtes ocrées,
    Son visage changeant, à chaque fois m’étonne,
    Les feuilles sont en feu sur sa robe nacrée.

    La nature a sorti ses pinceaux de couleurs,
    C’est la valse du vent enlaçant la beauté,
    Une brume s’éprend des premières lueurs,
    Le soleil s’y répand dans un chant chuchoté.

    Les fontaines en pleurs apaisent les passants,
    Aspirent les pensées des âmes solitaires,
    Des hommes épuisés sur des chemins de sang.

    Le ciel vient dessiner, de sa plume d’automne,
    Un sourire étendu sur un lit de fraîcheur,
    Une pluie de baisers sur les pages des cœurs.

    Amitiés
    Michel

  6. Isabelle dit :

    Juan,
    Châtaignes, noix….. petits plaisirs de la vie… petits plaisirs quotidiens… on parlait de livres l’autre jour. Ces petits plaisirs me ramènent à « Premières gorgées de bière » de Philippe Delerm. Le connais-tu? J’aime beaucoup.

    Fabre,
    Le judo des châtaignes…! Je croyais ce sport plus cool !!! lolll….. La dame du kgb a des leçons à prendre!
    Bisous.

    Michel,
    Très joli ce poème. Tu as beaucoup de talent! Merci pour ce cadeau, je suis ravie!
    Je t’embrasse.

  7. Juan dit :

    Isa !

    J’ai beaucoup entendu parler de  » Premières Gorgées de Bière « , mais ne l’ai pas lu. Je vais le rechercher.

    Dernière publication sur Iwazaru 言わざる : 64-143

  8. Gégé dit :

    Hum, au Guil, pour les châtaignes, ya deux solutions (tu peux oublier le vendeur dans la rue… à moins qu’une reconversion lors des week-end te tentent?)

    1) tu vas les ramasser toi-même si tu es capable de trouver une seule forêt dans ce fichu pays bigouden (# »!§!!,?? »##!!!) et après tu les cuits aussi toi-même (si ya du gaz dans la bouteille… LoOoOol

    2) tu mets les doigts dans la prise ; tu t’en souviendra longtemps aussi, mais avec une légère pointe d’amertume me semble-t-il… Très joli texte en passant!

    Bon, j’arrête mes sottises, ma couette automnale m’appelle…

  9. Gégé dit :

    Quand je me relis, je me demande ce que j’ai bu moi… c’est truffé d’erreurs!!! C’est quoi mon job déjà???

  10. Isabelle dit :

    Bonjour Gégé,
    Après m’être levée aux aurores pour ce contrôle technique bien loin du parfum des châtaignes grillées lool, je rentre lire ces mots.
    Tu me fais rire !!! J’aime ces com où tu ne peux t’empêcher de laisser revenir le naturel au galop avec humour !
    Bon ceci étant dit, faudra tout de même penser à arrêter l’irish coffee……….. loOOllllll

Laisser un commentaire

silvia-hohl |
Les Deux Dimensions... |
NoirLettre NoirMort RougeSang |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | arts multi facettes multi c...
| Les archives secrètes de Ve...
| la croac en image